Carte européenne d’assurance maladie, est-ce suffisant pour voyager en Europe ?

Petit à petit l’espace européen s’est élargi et de nouvelles mesures facilitant les échanges des citoyens ont été prises. Parmi ces mesures, dans le domaine de la santé, a été créée en 2004 la carte européenne d’assurance maladie (CEAM).

 

La carte européenne d’assurance maladie

La carte européenne d’assurance maladie permet à chaque ressortissant d’un pays européen de profiter de soins médicaux au cours d’un séjour temporaire dans un autre pays européen. Cette carte est valide quel que soit son propriétaire (travailleur ou étudiant, pensionné ou chômeur).

Cette carte est acceptée dans les 28 Etats membres de l’Union européenne (UE). Il s’agit de l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la Bulgarie, Chypre, la Croatie, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la France, la Finlande, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Slovaquie, la Slovénie et la Suède. Il faut inclure également la Suisse, la Norvège, l’Islande et le Liechtenstein.

Grâce à cette carte, si vous avez un problème de santé dans l’un de ces pays au cours d’un séjour temporaire, vous allez être pris en charge de la même manière qu’un résident local.

Comment se procurer la carte européenne d’assurance maladie ?

Pour obtenir votre CEAM, vous devez faire une demande auprès de votre caisse d’assurance maladie, au moins 15 jours avant votre départ. Il faut savoir que cette carte est individuelle et nominative. Par conséquent, chaque personne de la famille doit en posséder une.

Si votre départ est prévu moins de 15 jours avant l’obtention de la carte, vous pourrez utiliser le certificat provisoire que vous remettra votre caisse d’assurance maladie. Celui-ci fonctionne de la même manière que la carte, mais sa durée de validité n’est que de trois mois, contre deux ans pour la carte européenne.

L’établissement de cette carte ne nécessite aucun document particulier, si ce n’est d’être inscrit au régime général. Celle-ci peut être obtenue de deux manières différentes : Soit par téléphone en composant le 3646 depuis la France, et le + 33 811 70 3646 depuis l’étranger, soit en faisant votre demande sur l’application Ameli.

Pour les étudiants, la demande de carte doit être faite auprès de la sécurité sociale étudiante (Smerep) ou de la mutuelle des étudiants (LMDE). Suivant son statut, le titulaire peut adresser sa demande au régime social des indépendants (RSI), à la mutualité fonction publique (MFP) ou à la mutualité sociale agricole (MSA).

Utilisation de la carte européenne d’assurance maladie

Quelle que soient le but et la destination de votre voyage, des parties de pêche en Suède, des concerts de rock à Londres ou des corridas en Espagne, il faut tout de même envisager la possibilité de tomber malade ou d’être victime d’un accident. Avec la CEAM, vous êtes garantis d’avoir droit aux mêmes soins qu’un habitant local, mais attention, avoir droit aux soins ne veut pas dire gratuité des soins.

Si vous tombez malade ou êtes victime d’un accident, il vous faudra présenter votre CEAM. Selon les pays, il vous sera demandé, ou non, de faire l’avance des frais médicaux. Si c’est le cas, vous devrez en demander le remboursement à l’organisme de sécurité sociale du pays dans lequel vous résidez. Il vous est également possible de demander ce remboursement auprès de la sécurité sociale française lors de votre retour. Dans tous les cas, en France ou dans le pays d’accueil, vous seront demandées les factures de soins acquittées. En France, vous devrez remplir le formulaire S3125 (soins à l’étranger) et le transmettre à votre caisse d’assurance maladie, accompagné des justificatifs.

Lors d’un déplacement professionnel dans l’espace économique européen (CEE), il se peut que vous tombiez malade ou soyez victime d’un accident et que le médecin vous prescrive un arrêt de travail. Vous pouvez alors recevoir des indemnités journalières en adressant l’avis d’arrêt de travail à votre caisse d’assurance maladie en France dans les 48 heures.

Quelles sont les limites ?

La CEAM qui vous permet d’être hospitalisé et de recevoir des soins médicaux, ne peut toutefois remplacer l’assurance voyage. En effet, la garantie assistance rapatriement n’est pas incluse dans la couverture que propose la CEAM. Si vous êtes victime d’une maladie sévère ou d’un accident, de la route par exemple, votre état de santé peut nécessiter un rapatriement en France où le système de santé est meilleur.

Pour vous rapatrier, différents moyens peuvent être mis en œuvre selon votre état de santé, de l’ambulance, du train ou de l’avion de ligne jusqu’à l’avion sanitaire dans le pire des cas. Ces prestations peuvent évidemment couter très cher et il est préférable d’avoir souscrit une assurance voyage qui prenne en charge cette garantie rapatriement.

D’autre part, la CEAM vous rembourse sur la base du tarif de convention de la sécurité sociale. Si vous devez consulter un médecin généraliste, en Angleterre par exemple, vous devrez payer une somme allant de 95 à 135 €. Le remboursement de la sécurité sociale pour une consultation que nous fixerons à 100 € se fera donc d’après le taux de remboursement et le tarif de convention d’un médecin généraliste, soit : 23 € x 70 % = 16.10 €. Si vous n’avez pas d’assurance voyage complémentaire, vous allez perdre 83.90 €.

L’assurance voyage privée

En complément de la CEAM, il est donc fortement conseillé de souscrire une assurance voyage privée qui vous rembourse 100% de votre consultation, soit 100 € dans l’exemple donné précédemment. Ce contrat d’assurance devra également inclure la garantie rapatriement qui est réellement indispensable.

De plus, à ce contrat de base s’ajoutent différentes garanties qui peuvent s’avérer utiles. Seront couverts le déplacement et l’hébergement d’un proche si vous êtes amené à être hospitalisé à l’étranger, la responsabilité civile, l’annulation de voyage, et si nécessaire le retour anticipé en France.

En conclusion, la carte européenne d’assurance maladie vous couvre pour tous vos frais de santé partout en Europe. Cependant, cette couverture est insuffisante dans les pays où les soins sont chers et ne vous garantit pas en cas de rapatriement. La bonne solution est donc d’opter pour une assurance voyage. N’hésitez pas à consulter nos offres d’assurances voyage.

 

Bien que nous fassions de notre mieux pour vous fournir des données vérifiées et actualisées, il est possible que les informations soient sujettes à des changements. Nous vous conseillons de vérifier la validité des informations auprès des autorités compétentes. Assistance Etudiants ne sera en aucun cas responsable de tout désagrément survenu suite aux informations mentionnées ci-dessus.

ACS

Assistance Etudiants, un site du groupe ACS Assurances

ACS compte une quarantaine de salariés et figure parmi les tous premiers courtiers d’assurance spécialisés en mobilité internationale, grâce à son savoir-faire de plus de 30 ans et ses
80 000 clients répartis dans le monde entier.

Notre adresse

Assistance Etudiants / ACS Assurances Courtages Services
153, rue de l’Université, 75007 PARIS, FRANCE
Téléphone : +33 (0) 1 40 47 91 00
Fax : +33 (0) 1 40 47 61 90

Email :